Conseil

Le statut meublé, quel régime choisir ?

Vous souhaitez augmenter votre rendement locatif, mais vous ne savez pas pour quel régime fiscal opter lors de votre déclaration ?

Rénovation & Patrimoine vous aide à y voir plus clair en confrontant les deux régimes fiscaux possibles :

Le micro BIC et le LMNP Réel.

Le statut meublé, quel régime choisir ?

Le régime Micro BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), appelé aussi régime forfaitaire sera le régime fiscal auquel vous serez affilié si vous ne faites pas de choix sur votre déclaration.

Pour prétendre à ce régime fiscal, il faut bénéficier de revenus inférieurs à 70 000 euros ou 170 000 euros si le logement est meublé et classé tourisme. 

Ce régime fiscal induit un abattement sur 50% de vos revenus fonciers, voire 71% si votre logement meublé est étoilé.

LMNP Réel (Loueur Meublé Non Professionnel)

Pour bénéficier de ce régime fiscal au réel, il faut déclarer dès le début de l’activité immobilière en remplissant le formulaire P0i et être à l’aise avec sa comptabilité afin d’anticiper l’amortissement du bien et toutes les charges liées à ce bien. 

Le régime LMNP au réel se calcule sur une base imposable des revenus de loyers auxquels on soustrait l’amortissement du bien et les charges réelles afin de diminuer, voir même annuler l’impôt. En déduisant toutes les charges, il est même possible de passer l’impôt dans le négatif pour plusieurs années.  

Concernant ce régime, il faut bien anticiper les charges qui n’arrivent qu’une seule fois comme les frais de notaire ou d’agence, les charges annuelles comme la taxe foncière, les charges de copropriété, internet, l’électricité ou le gaz, la gestion du bien, la conciergerie et les travaux d’entretien ou les intérêts d’emprunt. Les travaux et meubles permettent de réduire considérablement la base imposable. 

Ce régime est souvent intéressant pour un logement meublé, car lors d’une rénovation par exemple, il y a beaucoup de charges à déduire, ce qui est rarement le cas dans du neuf.  

En quoi le régime du réel est un avantage ? 

Opter pour un bien immobilier meublé vétuste et le remettre à neuf, puis le meubler afin d’en faire un bien meublé, vous permettra, en déclarant au régime réel, de déduire toutes les charges et notamment les travaux du bien, et donc de faire des économies fiscales dès le début de votre création de patrimoine. 
 


Nos conseils similaires

Louer un meublé : mes avantages
Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP)
Louer un meublé : mes avantages

Profitez d’avantages fiscaux et mettez en valeur votre patrimoine en devenant propriétaire bailleur d’un bien meublé tout enn optimisant votre projet pour une rentabilité locative intéressante… Pensez notamment à la localisation du bien, facteur primordial...

Lire la suite
Faites-vous conseiller par des professionnels de l’immobilier
Investissement locatif
Faites-vous conseiller par des professionnels de l’immobilier

Même si la digitalisation permet de plus en plus de chercher par soi même et de mettre en vente directement, les professionnels de l'immobilier se sont adpatés à ces nouveaux outils et gardent l'avantage de maitriser...

Lire la suite
Louer un bien immobilier meublé : les différentes exploitations
Les typologies d'exploitation du loueur meublé
Louer un bien immobilier meublé : les différentes exploitations

Vous avez décidé de vous lancer dans une carrière de propriétaire bailleur d’un meublé, mais vous ne savez pas comment exploiter votre bien immobilier ? Rénovation & Patrimoine vous dresse ici la liste des différentes...

Lire la suite

Contact

Etudions ensemble
votre projet.

Grâce à notre offre packagée, RENOVATION & PATRIMOINE vous propose des rendements NETS élevés

Alors, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact.

Télécharger notre formulaire investisseur

Investisseur :

téléchargez le formulaire PDF ci-dessus et retournez-le nous rempli en le joignant au formulaire de contact.

Envoyez-nous votre formulaire investisseur ou tout autre document concernant votre projet d'investissement

* Champs obligatoires.
Vos données personnelles ne seront ni vendues, ni cédées, ni échangées et ne seront utilisées que pour le traitement de votre demande. Info : cnil.fr